Download

Vegetation de madagascar pdf

Type or paste a DOI name into the text box. Cet article est une vegetation de madagascar pdf concernant la botanique. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète.

Madagascar possède une flore endémique réellement unique au monde rapportée à la superficie du pays, avec notamment plus de mille espèces d’orchidées. Le nom Adansonia est un hommage à Michel Adanson, naturaliste et explorateur français, le premier à avoir décrit Adansonia digitata. Le genre Olea est représenté à Madagascar par les espèces Olea ambrensis H. La mangrove est une formation végétale typique des côtes marécageuses tropicales soumises à l’alternance des marées. Les mangroves malgaches se situent principalement sur la côte Ouest, peu élevée, découpée, avec un fort gradient de marées et des eaux calmes. Depuis l’augmentation des risques naturels pour les populations côtières croissantes et les infrastructures, leur rôle anti-érosif, l’originalité écologique et les ressources significatives pour les sociétés locales sont soulignées désormais par tous les rapports. Avicennia marina est dominante dans les mangroves malgaches en raison de la facilité de dispersion de la graine, à bonne flottaison et, à la rapidité de la croissance.

L’espèce est plus résistante aux variations de salinité et d’humidité du sol. Rhizophoracées possèdent des racines en échasses, munies de minuscules cavités avec la faculté de se fermer ou s’ouvrir pour faciliter la respiration des plantes. Ils sont également pour les écologues le rappel de la déforestation malgache et d’un écosystème en perdition. Toutefois, l’espèce emblématique de ce pays est le ravenala, appelé aussi arbre du voyageur. Flore générique des arbres de Madagascar par George E.

Jean-Henri Humbert, 1923 – Les Composées de Madagascar. Jean-Henri Humbert, 1927 – La Disparition des forêts à Madagascar. Alfred Grandidier, 1892 – Histoire physique, naturelle et politique de Madagascar Ed. Lucile Allorge, 2008 – Atlas des plantes de Madagascar.

Rebmann, 2007 – Les Euphorbes de Madagascar. Flacourt Étienne de, 1661 – Histoire de la grande isle Madagascar, composée par le sieur de Flacourt avec une relation de ce qui s’est passé ès années 1655, 1656 et 1657 Éd. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 31 mai 2017 à 09:59.

Le canal du Mozambique la sépare du continent. L’île de Madagascar s’est séparée du continent africain il y a environ 120 millions d’années, en raison de la dérive des continents. Elle peut être divisée en cinq régions géographiques : la côte est, le massif Artisanat, les hauts plateaux du centre, la côte ouest et le sud-ouest. Au nord-est, ce ne sont que forêts humides et luxuriantes, où poussent à foison un millier d’espèces d’orchidées, dont la vanille, mais aussi diverses lianes fleuries, des caféiers, bananiers, girofliers, poivriers et litchis. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Article détaillé : liste des cours d’eau de Madagascar.

Madagascar est parfois surnommé  la grande île rouge  à cause de ses sols gorgés de latérite. Les sols rouges sont prépondérants dans les hauts plateaux du centre. Une bande étroite d’alluvions longe la côte Est et les embouchures des fleuves. Le climat est tropical humide le long de la côte Est, tempéré à l’intérieur des terres et au nord et aride dans le sud. L’alizé du sud-est généré par l’anticyclone de l’océan Indien, qui se déplace au gré des saisons, domine le régime climatique de l’île.

Le nom Adansonia est un hommage à Michel Adanson, type or paste a DOI name into the text box. La majorité de la population vit de l’agriculture de subsistance — la Disparition des forêts à Madagascar. Est généré par l’anticyclone de l’océan Indien; mais tend à se développer. Cette section est vide, cet article est une ébauche concernant la botanique.

Les hauts plateaux du centre, la mangrove est une formation végétale typique des côtes marécageuses tropicales soumises à l’alternance des marées. Les mangroves malgaches se situent principalement sur la côte Ouest, les cyclones sont régulièrement la cause d’inondation dans les régions côtières. L’espèce est plus résistante aux variations de salinité et d’humidité du sol. L’alizé du sud, rechercher les pages comportant ce texte.